Convergence des regards, propagation uniforme du son, accès rapide aux places.

Toutes ces contraintes ont fait du plan symétrique une évidence pour les salles de spectacle.
Étrange paradoxe que de voir le spectacle vivant, image même de la liberté et du
non-conformisme, se dérouler dans un écrin très rigoureux, très mathématique.
Que l'on soit dans un théâtre à l'Italienne avec tout son faste, ou dans un auditorium moderne et sobre, le point commun sera toujours cette symétrie.
En photographiant toutes ces salles du centre de la scène, j'ai cherché à montrer comment les architectes ont réussi à créer des ambiances très différentes malgré cette forme imposée.